Cameroun – Mouvement d’humeur : Les instituteurs annoncent une grève du 14 février au 18 février 2022.

 Cameroun – Mouvement d’humeur : Les instituteurs annoncent une grève du 14 février au 18 février 2022.

Des enseignants en grève

Les enseignants l’ont annoncé dans une lettre adressée au ministre de l’éducation de base.

Les instituteurs ne sont pas satisfaits de leurs conditions de travail et de l’évolution de leur carrière professionnelle. Dans une lettre adressée au ministre de l’éducation de base, dont notre rédaction a eu copie.

Parmi les raisons de leur mécontentement « les actes d’avancements ne sont plus payés, ni remis aux intéressés. Le principe du paiement automatique de ces avancements qui a été opté par vous, est très critiqué par la grande majorité des instituteurs, qui attendent chaque mois voir dans leurs salaires, une petite augmentation. Beaucoup d’entre eux accumulent déjà plusieurs avancements non payés, tandis que d’autres continuent d’avancer en tant que contractuels alors qu’ils sont déjà fonctionnaires»

« Plusieurs vagues d’instituteurs recrutés par le MINEDUB et le MINFOPRA sont à ce jour sans matricules, sans salaires, ni rappels pour certains. Ces instituteurs travaillent dans des conditions misérables, et ont été réduits à de simples mendiants»

Voici l’intégralité de leurs revendications

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.