Mali – Carnet noir : Ibrahim Boubacar Keita est mort !

 Mali – Carnet noir : Ibrahim Boubacar Keita est mort !

Source photo: dw.com

L’ancien président de la république est décédé le 16 janvier 2022.

« Le président “IBK” [Ibrahim Boubacar Keïta] est décédé ce matin à 9 heures [10 heures, heure de Paris] à son domicile », à Bamako, a affirmé à l’Agence France-Presse (AFP) un membre de sa famille, dimanche 16 janvier. Cette information a été confirmée par plusieurs membres de la famille et de l’entourage de M. Keïta, mais la cause du décès n’a pas été précisée. Il était âgé de 76 ans.

Entamée en septembre 2013, la présidence d’« IBK », comme il était couramment appelé, a largement coïncidé avec la tourmente dans laquelle le Mali était plongé depuis 2012. En août 2020, il a été renversé par des militaires qui défient aujourd’hui une partie de la communauté internationale.

La télévision publique malienne a annoncé qu’un programme des obsèques serait annoncé « ultérieurement ». Dimanche après-midi, la résidence de l’ancien président, située dans le sud-ouest de la capitale, était le théâtre d’un intense ballet de voitures de personnalités venues présenter leurs condoléances. Selon l’AFP, des policiers gardaient les entrées de la demeure.

Dans un message sur Twitter, le chef de la diplomatie malienne, Abdoulaye Diop, s’est dit « très attristé »« C’est avec une grande émotion que je m’incline devant sa mémoire », a-t-il écrit.

L’ex-président du Niger Mahamadou Issoufou, camarade du défunt au sein de l’Internationale socialiste, a salué « un homme cultivé, un grand patriote et un panafricaniste ».

« IBK » avait été chassé du pouvoir après des mois de mobilisation au sein d’une population exaspérée par les violences en tous genres (djihadistes, communautaires ou crapuleuses), par la faillite des services de l’Etat et par une corruption réputée galopante.
Source: Le Monde

Articles qui pourraient vous interesser