Aquaculture : 21,3 milliards de FCFA pour booster le secteur au Cameroun

 Aquaculture : 21,3 milliards de FCFA pour booster le secteur au Cameroun

Selon la formulation du programme d’appui au développement de l’entrepreneuriat aquacole qui a eu lieu le 22 mars 2022 à Yaoundé, le Cameroun veut progressivement atteindre les 100 000 tonnes de production.

Dans le but d’accroître sa production et d’inverser la tendance aux importations, le financement de 21,3 milliards FCFA pourvu par le Fonds international de développement agricole (FIDA), va permettre à cinq régions sur les 10 que compte le pays de développer le secteur. En effet, selon les données de l’Institut national de la statistique (INS), il faut remarquer que plus le pays, importe les poissons congelés, moins il se fait des intérêts importants.

 « Au premier trimestre 2020, le pays a officiellement importé 57 008 tonnes de poissons congelés, pour un montant total de 38,9 milliards FCFA. Sur l’ensemble de l’année 2018, ces importations massives ont englouti plus de 154 milliards FCFA », précise l’INS. C’est dans cette logique que le gouvernement, à travers le ministère de l’élevage des pêches et des industries animales, investit dans ce secteur. Déjà, en 20202 le Projet de promotion de l’entreprenariat aquacole (PPEA) a contribué à faire passer la production aquacole nationale à 15 000 tonnes. Ces actions de promotion et de développement de l’aquaculture intensifiées par l’État camerounais et ses partenaires depuis quelques années permettent de réduire la facture des importations de poissons qui déséquilibrent la balance commerciale du pays.

Joël Godjé Mana

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.