Business : le groupe américain Coca-Cola ne renouvellera pas son contrat avec le français Castel en Afrique.

 Business : le groupe américain Coca-Cola ne renouvellera pas son contrat avec le français Castel en Afrique.

Centre de production de coca cola

Le communiqué de presse du 28 avril 2022, annonçait la fin du contrat par la compagnie Coca-Cola. Sa filiale africaine fait savoir que c’est dans le but de consolider les activités du groupe dans la région et de réadapter son système d’emballages pour le rendre plus respectueux de ses standards de développement durable que cette mesure intervient.

Il s’agit d’une fin de partenariat entre les groupes américain Coca-Cola Company et français Castel qui touche les filiales au Cameroun (SABC), au Burkina-Faso (brasseries du Burkina), au Sénégal (SOBOA) et la filiale angolaise et le partenaire basé en Egypte En Côte d’Ivoire, l’annonce a déjà été faite par la Société de Limonaderies et Brasseries d’Afrique, filiale de Castel, quiprecise que ce dernier ne serait plus embouteilleur et distributeur des produits de la société basée à Atlanta.

Coca-Cola a évoqué disposer d’une trésorerie de 150 millions USD pour acquérir ou construire de nouvelles unités d’embouteillage et de préparation des boissons. Mais il trouvera dans des pays comme la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et le Cameroun, un groupe Castel bien implanté et leader sur chacun de ces marchés. D’un autre côté, il est intéressant de voir comment réagiront les consommateurs aux nouvelles propositions sous le label World Cola.

Il faut noter que, Les Brasseries du Cameroun produisent sous licence les boissons Coca-Cola, Fanta et Sprite, depuis 1963, ancrant ainsi l’image et les produits de Coca-Cola company’s dans le quotidien des Camerounais. Cette année, à l’occasion d’un échange avec la presse économique le 1er avril à Yaoundé, le directeur général de Société anonyme des brasseries du Cameroun (SABC), Emmanuel De Tailly, a évoqué le lancement par Les brasseries du Cameroun d’un nouveau produit dans le segment des boissons gazeuses nommé « World Cola ». C’est peut-être dans l’optique de faire face à cette mise à terme de partenariat, que la société se lance dans un produit made in Cameroon. Ce qui pourrait être bien que mal, un pas en avant pour le pays.

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.