Cameroun-BIP 2022 : 73% consacrés au secteur des infrastructures et de la production

 Cameroun-BIP 2022 : 73% consacrés au secteur des infrastructures et de la production

En vue de mener à bien les projets à court et à long terme, mis en place par le gouvernement, le pays mise sur la production agricole, la politique d’import et la reconstruction des régions en crise sociopolitique.

Le secteur des infrastructures et celui de la production, qui constituent les principaux secteurs porteurs de croissance et d’emplois, représentent 73% du BIP 2022 ; en adéquation avec la SND30 qui vise la transformation structurelle de l’économie camerounaise.

Avec 1 555,3 milliards de FCFA, l’enveloppe globale consacrée à l’investissement public 2022 enregistre ainsi une augmentation de 9,4% en valeur relative et 127 milliards de FCFA en valeur absolue. Soit 26,4% du budget général, ceci en Autorisations d’Engagement (AE) et de 1 479 milliards FCFA en Crédits de Paiement (CP).

En effet, le Budget d’investissement public (BIP) 2022 penche plus pour l’achèvement et la mise en service des projets en cours et des grands projets de première génération, la relance de la production des spéculations de consommation de masse dans le cadre de la politique de l’import-substitution.  En fait, la stratégie adoptée par le gouvernement pour redonner vie aux régions du Nord-Ouest, du Sud-Ouest et de l’Extrême-Nord devra être poursuivie. Plus loin, la page sanitaire n’est pas en reste à travers la mise en œuvre de la Couverture Santé Universelle et le renforcement des ressources dédiées au financement de la décentralisation.

Sur le document des projets, on peut lire que le montant total des ressources d’investissement transférées aux Communes est de 112,3 milliards de FCFA, soit 17,4% des ressources internes ordinaires affectées au BIP 2022.

Ainsi, en vue d’assurer la soutenabilité à moyen et à long terme des finances publiques, tout en assurant le financement adéquat de la SND30, le Cameroun ne compte blaguer sur le développement de son économie et le bien-être de sa population.

Joël Godjé Mana

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.