Cameroun-Carburants : le gouvernement dit stop à l’exportation frauduleuse.

 Cameroun-Carburants : le gouvernement dit stop à l’exportation frauduleuse.

L’appel a été lancé le 21 avril, par le ministre de l’Eau et de l’Énergie, Gaston Eloundou Essomba au gouverneur des régions. Ceci dans le but de stopper la vente des produits pétroliers dans des bidons et autres contenants non-réglementaires en dehors du Cameroun.

D’un ton ordinateur et ferme, le ministre, Gaston Eloundou Essomba. Indique que, « la vente des produits pétroliers dans des bidons ou tout autre contenant pour des destinations hors du territoire national est strictement interdite ; les sociétés agrées à l’exportation des produits pétroliers sont tenues de présenter l’autorisation exclusive du ministre de l’Eau et de l’Énergie lors des contrôles des administrations », instruit le membre du gouvernement. « Cette pratique, susceptible, de perturber l’approvisionnement du pays en produits pétroliers, est passible des sanctions prévues par les dispositions réglementaires en vigueur ».

Ce constat du ministre de l’Eau et de l’Énergie intervient dans un contexte où des distributeurs et des stations-service éprouvent des difficultés à combler la demande. Pour lui, la vente des produits destinée à la consommation locale hors du territoire national participe au renchérissement de la subvention de l’État. Pour tous les hydrocarbures, cette subvention est évaluée à 675 milliards de FCFA en 2022 alors que seulement 120 milliards de FCFA ont été budgétisés pour cette dépense. Alors, voir les produits exporter illégalement sans rien faire serait un encouragement à l’appauvrissement des caisses du pays. Car il faut savoir que les carburants vendus sur le marché local sont subventionnés par l’État.

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.