Cameroun – Exploitation minière : le ministre des Mines annule le protocole d’entente entre la Sonamines et le chinois CREC 5.

 Cameroun – Exploitation minière : le ministre des Mines annule le protocole d’entente entre la Sonamines et le chinois CREC 5.

Gabriel Dodo Ndoke, ministre des mines, de l’industrie et du developpement technologique -crédit photo: Minmidt

Moins d’une semaine après sa signature, ce 21 février 2022, le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique (Minmidt) a décidé d’annuler « les spéculations contenues dans Mémorandum d’entente (MoU) entre la Société nationale des Mines (Sonamines) et le China Rail Way N°5 Engineering Group Co, Ltd (CREC 5). Les accords conclus entre les deux entités portaient sur le développement, le financement et la mise en œuvre des projets miniers et d’industries connexes au CamerounEtaient visés par ce MoU, « les travaux de recherche sur les prospects bauxitiques de Ngaoundal et de Makan dans la région de l’Adamaoua ».

Des sources au Minmidt ont indiqué à EcoMatin que « ce document est authentique, le ministre vient de le signer ». Sur les raisons qui fondent l’annulation de cet accord, le Minmidt invoque « la violation de la législation minière camerounaise en matière de d’attribution des titres miniers, de conclusion et de signature de contrats, précontrats, conventions et autres accords portant administration et gestion des ressources minérales du sous-sol camerounais, prérogatives exclusives de l’Etat ».

A la Sonamines, Ecomatin s’est entendu dire que « l’heure n’était pas [encore] aux commentaires. Nous accusons réception de la nouvelle et nous allons certainement avoir des échanges avec le Minmidt pour aller dans le sens du respect de la législation minière ».

En attendant, le débat enfle au sein des acteurs (observateurs et exploitants) du secteur. A l’analyse des réactions, plusieurs pensent qu’« un échange avec les cocontractants auraient permis d’aplanir les aspérités du MoU entre la Sonamines et CREC 5 ».

Pour rappel, le vendredi 18 février 2022, le directeur général de la Sonamines avait rendu public un communiqué faisant état de la signature d’un MoU entre l’entreprise publique qui gère les intérêts de l’Etat dans le secteur minier à l’exception des hydrocarbures et des substances des carrières, et la CREC 5. C’est cette entente que le Minmidt vient d’annuler.

Source : EcoMatin.net

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.