Croissance économique : 3,6 % de baisse par rapport à 2021 en Afrique subsaharienne.

 Croissance économique : 3,6 % de baisse par rapport à 2021 en Afrique subsaharienne.

Selon un rapport de la Banque mondiale, en 2022, la croissance économique sera inférieure à 4 %.

La note précise que cette évolution de l’économie variera en fonction des régions. La zone de l’Afrique de l’Est et de l’Afrique australe sera à 3,1 % de croissance cette année, soit 1 % de moins que 2021, et se renforcera à 3,8 % en 2024. Les sous-régions Afrique occidentale et centrale enregistreront une croissance de 4,2 % en 2022 et de 4,6 % en 2023. Elles restent fortement impactées par les trois plus grandes économies de la région que sont l’Angola, le Nigeria et l’Afrique du Sud. En effet, selon l’institution de Bretton Woods, si on les retire des statistiques, la croissance « devrait atteindre 4,1 % en 2022 et 4,9 % en 2023 ».

En effet, le récent rapport précise que la croissance économique de la région sera inférieur du fait de nombreuses perturbations. En effet, d’après ce rapport, la covid-19, l’inflation mondiale exacerbée par le conflit entre la Russie et l’Ukraine, les perturbations de l’approvisionnement et les chocs climatiques vont continuer d’affecter l’économie de cette partie du continent.

Pour la Banque mondiale, « le développement de programmes d’assurance sociale, d’épargne et de marché du travail » peut être une solution. Elles favoriseront la protection des travailleurs de l’informel urbain et aideront les populations à investir dans leur santé et dans leur éducation.

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.