Financement de l’agriculture : le gouvernement camerounais mise sur la création d’une société de refinancement des microfinances

 Financement de l’agriculture : le gouvernement camerounais mise sur la création d’une société de refinancement des microfinances

Un document publié le 31 mars par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural, annonce la mise sur pied d’une entreprise publique de refinancement que sera bénéfique pour les agriculteurs du Cameroun.

Selon le ministre de l’Agriculture et du Développement rural (Minader), Gabriel Mbairobe, « le chef de l’État a instruit la mise en place d’une banque agricole, mais en attendant, le Minader avec le ministère des Finances essayent de mettre en place une société de refinancement des établissements de microfinances (EMF) qui sont des bras séculiers sur le terrain pour financer les exploitations familiales et les petites coopératives ». Jusqu’ici, une date précise de lancement n’a pas encore été précisé. En effet, cette société sera un établissement financier étatique qui mettra à disposition des EMF des fonds que pourront emprunter les agriculteurs et les taux d’intérêt devraient être bas comparés à ceux pratiqués dans les banques classiques.

Il faut rappeler , que cette société n’est pas la seule à exister dans le carnet de charge de ce secteur. Déjà, en septembre 2021, la Banque camerounaise des PME (BC-PME) a annoncé qu’elle se prépare à lancer, en collaboration avec l’Agence de promotion des PME (APME), un guichet dans ce secteur agricole. Ce qui favorise l’accès aux crédits bancaires et permettre ainsi aux Petites et aux Moyennes Entreprises de mieux se développer. En attendant ainsi la mise sur pied d’une telle initiative, le gouvernement peaufine à mieux la stratégie qu’il faudra.

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.