Ressources minières : le Cameroun signe une convention avec la société chinoise Sinosteel Cam S.A.

 Ressources minières : le Cameroun signe une convention avec la société chinoise Sinosteel Cam S.A.

Zheng Zhenghao, directeur général de Sinosteel et Gabriel Dodo Ndoke, ministre des mines

Gabriel Dodo Ndoke, ministre camerounais des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique et Zheng Zhenghao, directeur général de Sinosteel Cam S.A., ont procédé vendredi 6 avril, à la signature du contrat au Palais des congrès, de Yaoundé.

La société chinoise va investir plus de 700 millions de dollars dans un projet de minerai de fer dans la région camerounaise du Sud. En effet, selon le communiqué publié par Sinosteel Cam S.A. « la convention concerne un projet minier et d’infrastructures intégrées, qui vise l’exploitation industrielle du minerai de fer de Lobé dans la région du Sud ». Ce projet pourrait offrir aux Camerounais environ 600 emplois directs et plus de 1.000 emplois indirects.

Avec des réserves estimées à 632,8 millions de tonnes de minerai de fer, Sinosteel Cam S.A. prévoit d’extraire 10 millions de tonnes par an de minerai à 33 %, puis de les enrichir pour produire 4 millions de tonnes de concentré de haute teneur en fer à plus de 60 %, selon le document.

Il faut savoir qu’il existe 86 filiales sous l’administration de Sinosteel, dont 63 en Chine et 23 à l’étranger. Sinosteel est principalement engagée dans l’extraction et dans le traitement des minéraux ; commerce et logistique connexes ; construction, ingénierie et services techniques ; et la fabrication d’équipements. Elle opère en Algérie, en Australie, en Afrique du Sud, en Inde, à Singapour, au Brésil, en Allemagne, au Gabon, au Cambodge, en Indonésie, au Vietnam, en Turquie, à Hong Kong , à Macao et désormais s’installe au Cameroun.

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.