Session ordinaire du conseil d’administration de l’EIFORCES : Joseph BETI ASSOMO attire l’attention sur la gestion des fonds.

 Session ordinaire du conseil d’administration de l’EIFORCES : Joseph BETI ASSOMO attire l’attention sur la gestion des fonds.

Lundi, le 18 juillet 2022, s’est tenue la 20e session ordinaire consacrée à l’examen des comptes de l’école internationale des forces de sécurité, à l’hôtel Mont Fébé de Yaoundé.

Il s’agissait pour les membres du conseil, d’examiner les différents comptes administratifs et de gestion de l’année 2021 et du premier semestre  2022. Après une brève présentation du gestionnaire et du contrôleur des comptes, le ministre de la Défense n’a pas pu se retenir, en rappelant la mauvaise gestion des fonds des partenaires. Une gestion qui selon lui, ne respecte pas les textes du gouvernement liés à la gestion des fonds par les entreprises publiques.

En effet, en rappelant le Décret N°2019/320 du 19 juin 2019 précisant les modalités d’application de certaines dispositions des lois n° 2017/010 et 2017/011 du 12 juillet 2017 portant statut général des établissements publics et des entreprises publiques, Joseph BETI ASSOMO, Ministre Délégué à la Présidence chargé de la Défense, Président dudit Conseil, a attiré l’attention de tout un chacun sur la gestion des fonds des partenaires.

Pour lui, la gestion des fonds du Japon/PNUD, de la France et de l’Union européenne, doit suivre la procédure instaurée par l’Etat. En ce sens qu’une entreprise ou un établissement public ne gère pas ses fonds sans faire appel aux textes de loi.

C’est en tablant sur ce problème que le conseil a pu examiner et prit acte du rapport de performance définitif 2021. Bien plus, celui du 1er semestre 2022 du Directeur général et celui du contrôleur financier 2021 a été adopté. A la fin de l’assise, la lecture de l’adoption du compte d’administration 2021 et celui de gestion du même exercice a été brièvement articulé par le chef de service communication et traduction de l’EIFORCES.

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.