Exportation des Grumes : 60% pour doper la transformation locale au Cameroun.

 Exportation des Grumes : 60% pour doper la transformation locale au Cameroun.

Le projet de loi de Finances 2023, propose de durcir davantage les conditions d’exportation des bois en grumes.

Selon la loi des finances 2023, «le taux du droit de sortie applicable aux bois en grumes est fixé à 60% de la valeur FOB de l’essence. Ce taux s’applique également à l’entrée des bois en grumes dans les points francs industriels ».

En effet, la rédaction apprend des fiables que, « les exploitants forestiers qui exporteront les grumes brutes paieront la douane beaucoup plus chère que ceux qui assureront une première transformation avant l’expédition du produit fini ou semi-fini vers le marché international. Pour les opérateurs installés dans les points francs industriels, les exportations des bois transformés devraient être carrément gratuites, selon la proposition faite par le gouvernement ».

En fait, elle favorisera une augmentation de 25% en l’espace de deux exercices budgétaires, passant de 35% en 2021 à 50% en 2022, puis finalement à 60% en 2023.

Petite histoire

Rappelons que, malgré l’interdiction partielle d’exportation de bois sous forme de grumes, le Cameroun fait partie des cinq principaux pays Africains fournisseurs du bois sous forme de grume à la Chine.

L’interdiction d’exportation du bois sous forme de grume apparaît dès 1906 au Canada. Plusieurs pays s’inscrivent dans cette dynamique afin de protéger leurs forêts et renforcer leur industrie nationale. Certains décident de l’interdiction totale d’exportation du bois sous forme de grumes, d’autres optent pour une interdiction partielle.

Le Cameroun rejoint le mouvement le 13 octobre 1999. Un décret du premier ministre fixant les modalités de l’exportation du bois sous forme de grumes repartit les essences forestières en deux groupes : celles dont l’exportation est interdite sous forme de grumes et les essences de promotion de « 1ère et 2ème catégorie », qui bénéficient d’une autorisation d’exportation sous forme de grumes

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *