Cameroun-Drame : Un jeune militaire battu à mort à Melong (Littoral)

 Cameroun-Drame : Un jeune militaire battu à mort à Melong (Littoral)

Les faits remontent au samedi 2 avril 2022.

Selon les informations partagées sur la toile, le jeune soldat nouvellement recruté au Bataillon d’intervention Rapide (BIR), a été victime d’une population en colère.

Les témoins racontent que, la victime était à l’arrière d’une moto et revenait de son village Etabang en direction de Douala, lorsqu’il aperçoit un mauvais stationnement. Se rapprochant des lieux, l’homme en tenue demande au chauffeur pourquoi il aurait mal garé, et une dispute a éclaté entre les deux hommes au point d’en venir aux mains : là où on a l’habitude de charger la voiture, il frappe donc sur le BIR, et quand il frappe le gourdin sur le Bir c’est lá qu’il dit ( le Bir) mais qu’est ce que je fais, il prend donc son couteau , il lui assène des coups dans ses pieds » raconte Japhet Noumbissi, sur canal 2 international.

Le jeune militaire va ensuite prendre la fuite et sera rattrapé par la population en colère, qui va le ligoter et le décapiter.

Informé de cette affaire, le sous préfet de Melong, Alain Blaise Biko Biko a organisé une réunion de crise afin d’établir des stratégies, pour retrouver les coupables qui devront répondre de leurs actes devant la Justice. « le Cameroun est un état de droit et ne saurait être considéré comme une république bananière. Les coupables vont faire face à la loi » a déclaré le sous préfet sur la chaîne verte.

En attendant les résultats de l’enquête, le corps sans vie du militaire a été mis à la morgue et sera inhumé dans les prochains jours.

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.