Est : le gouverneur s’engage dans la lutte contre les atteintes venimeuses.

 Est : le gouverneur s’engage dans la lutte contre les atteintes venimeuses.

Gregroire Mvongo, gouverneur de la région de l’Est

Faisant suite au décès d’une femme par morsure de serpent, le gouverneur de la région du soleil levant, a instruit, ce jeudi, 9 juin, au Fonds régional pour la promotion de la santé (FRPS-Est) de faciliter l’accès aux antivenimeux.  

Il s’agira désormais pour le Fonds régional pour la promotion de la santé (FRPS-Est) de mettre à la disposition des populations ce médicament rare et coûteux. L’antivenimeux n’est pas le seul, l’institution devra aussi rendre plus accessible certains médicaments donc la rareté se fait de plus en plus ressentir dans la région. En fait, en demandant à la population de l’Est d’être très vigilant, il leur interpellent à observer les premiers gestes de secours avant que les spécialistes n’interviennent.

Il faut rappeler que le décès d’une conseillère municipale de la mairie de Kentzou, Sabine Ndoa, tuée par un serpent venimeux a attiré l’attention du gouverneur. En effet, ayant été transféré dans l’hôpital de cet arrondissement, la victime n’a pu être sauvée à cause de la rareté des antivenimeux dans les pharmacies, en raison notamment de leur coût élevé (40 000 FCFA), précise le journal Cameroon Tribune.

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.