Cameroun-1er mai: la manifestation de l’Union Générale des travailleurs du Cameroun stoppée par les forces de l’ordre

 Cameroun-1er mai: la manifestation de l’Union Générale des travailleurs du Cameroun stoppée par les forces de l’ordre

Ils étaient rassemblés pour un meeting suivi d’une marche de contestation et d’un sitting devant la caisse nationale de prévoyance sociale.

L’équipe dirigée par Isaac Bessala, président de ladite association a tenu à faire valoir ses droits lors de la journée qui leur est dédiée. Leur élan a été stoppé par les forces de l’ordre, ce qui a provoqué l’indignation des membres : la police est là. C’est un cas de violation de la convention 087, le siège a été violé et c’est une violation grave et très grave parce-que cette violation se passe le 1er mai où c’est une journée des travailleurs. Le 1er mai nous n’avons pas à demander la permission de marche ou quoi ce soit. C’est une journée sacrée, c’est une journée du travailleur a déclaré le président à nos confrères de Canal 2 international.

Selon M. Bessala, c’est un abus, étant donné que la marche en question s’est faite sans éclats de voix encore moins de violence.

Autre problème relevé, la mise à l’écart de l’Union, lors du choix du thème de cette édition de la fête du travail. l’Union Générale des travailleurs du Cameroun ne compte pas s’arrêter là et continuera à se battre pour la liberté syndicale et la protection syndicale.

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.