Cameroun-Affaire Macaire WAFO : le MRC dénonce le silence des autorités

 Cameroun-Affaire Macaire WAFO : le MRC dénonce le silence des autorités

L’animateur est accusé de cas de viol et d’inceste sur sa fille de 17ans, et l’opinion publique demande justice

Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) considère le silence des autorités comme grave. Selon le parti de Maurice Kamto , l’affaire mérite une plus grande considération, car elle s’inscrit dans le prolongement d’autres affaires, touchant au cas de violation des droits humains.

Le MRC assure qu’il ne s’agit pas d’une récupération politique mais le but principal est d’amener les autorités judiciaires à prendre leurs responsabilités et à appliquer la loi : le MRC n’a pas l’intention de se rapprocher de la famille, pour s’associer aux poursuites enclenchées par cette famille là, tout simplement parce que pour nous il ne s’agit pas d’une affaire politique, il s’agit d’une affiche sociale a affirmé sur Canal 2 international Désiré SIKATI, Avocat et Secrétaire National Délégué, chargé des droits de l’homme et de la gouvernance au sein du MRC.

Selon de nombreux autres observateurs, cette affaire doit être plus mise en vitrine, afin de faire éclater la vérité, mais surtout afin de ne faire aucun cas à part comme l’affirme Serge Aimé Bikoï, sociologue : Avec l’affaire Martin Camus Mimb, il y’a eu un collectif d’avocats qui s’était rassemblés afin de porter plainte contre ce dernier. Or vec L’affaire Macaire WAFO, il y’a non seulement le silence de la justice, de la police, des autorités administratives et là ça pose un problème. On a l’impression qu’il y’a un certain complot » affirme t-il sur la chaîne verte.

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.