Cameroun-Crise anglophone : une sénatrice du parti RDPC kidnappée

 Cameroun-Crise anglophone : une sénatrice du parti RDPC kidnappée

Selon le gouverneur de la région du Nord-ouest, samedi 30 avril, Mme Elizabeth Regina Mundi, sénatrice du Rassemblement démocratique du peuple camerounais a été enlevé dans la localité de Foncia Street à Bamenda.

La scène se déroule aux environs de 12 heures, dans la zone de Foncia Street, indique à Adolphe Lélé Lafrique, gouverneur de la région du Nord-ouest. En effet, « au moment de son rapt, elle était en compagnie de son chauffeur, lui aussi enlevé à bord de leur véhicule ».

Suite à ce kidnapping, une vidéo postée dimanche sur les réseaux sociaux, indique le mouvement armé sécessionniste « Ambazonia defense force » (ADF) qui revendique le kidnapping. Ceux-ci, précisent dans le vif de leur visuel, « pour que la sénatrice retrouve sa liberté, nous exigeons un échange des prisonniers. Le gouvernement camerounais doit au préalable libérer près de 75 séparatistes qui sont en prison ».

Jusqu’ici, pas de changement. La vidéo, a presque disparu des réseaux et les autorités camerounaises n’ont pas encore réagi à cet enlèvement ou encore plus sur les revendications d’Ambazonia defense force. Les populations sont dans la panique, cependant, le gouverneur continue de rassurer les habitants et les militants du parti au pouvoir que les enquêtes se poursuivent.

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.