Cameroun- Extrême-nord : 11 membres de Boko Haram déposent les armes

 Cameroun- Extrême-nord : 11 membres de Boko Haram déposent les armes

Des ex combattants de Boko Haram -crédit photo : Le Bled Parle

Ils se sont rendus eux-mêmes  et conduits au poste du BIR de Mayo – Moskota.

C’est un pas de plus dans la lutte contre Boko Haram au Cameroun. 11 membres de cette secte islamiste a décidé de déposer les armes. Originaires de l’arrondissement de Mayo Moskota, ils se sont présentés aux membres du comité de vigilance le 28 janvier 2022.

« Ils sont revenus d’eux-mêmes. Nous n’avons pas eu à aller les chercher à la frontière ou les escorter jusqu’au village. Ils se sont présentés eux-mêmes à nous et nous les avons conduits auprès des autorités militaires » explique un membre du comité de vigilance de Moskota – Centre dans le journal l’œil du Sahel paru ce 31 janvier 2022.

Toujours selon le journal, retenus de force par leurs bourreaux, ils ont réussi à s’échapper suite à une attaque de l’armée nigériane dans leur campement. D’autres membres, en captivité, souhaitent également revenir mais craignent des représailles des populations.

Pour le moment ces ex-combattants « utilisés par leurs bourreaux comme éclaireurs. C’est eux qui les guident pendant les attaques » sont au camp du Bataillon d’Intervention Rapide de Moskota.

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.