Cameroun-Formation : les réfugiés centrafricains à l’école de l’insertion professionnelle

 Cameroun-Formation : les réfugiés centrafricains à l’école de l’insertion professionnelle

Réunis à Ngaoundere, c’est en compagnie des experts du service jésuite pour les réfugiés que ces jeunes ont pu en apprendre davantage sur le domaine du travail

Comment rédiger un CV, quelles réactions avoir lors d’un entretien d’embauche, ou encore comment bien rechercher un emploi, sont là les points majeurs au centre des échanges entre les jeunes de la ville de Ngaoundere et des experts.

Majoritairement des chercheurs d’emploi, ils sont plus là plupart à la quête de meilleures conditions mais surtout en quête de réinsertion après avoir quitté leur pays natal et/ ou après leurs études. « je suis chercheuse d’emploi depuis. J’ai fini le premier cycle à l’université il y’a de celà beaucoup d’années » indique Nadège Abba Abba, sur canal 2 international .

Pour les experts qui dispensent les cours de façon théorique et pratique, il s’agit d’un défi majeur, celui de mettre sur le marché de l’emploi, des jeunes qualifiés et aptent à exercer directement une profession. « pour un entretien d’embauche le candidat doit être convaincant. S’il convainc l’employeur on va le recruter. Les autres éléments entrent aussi en jeu à savoir, arriver à l’heure au rdv, être bien mis, les 5 premiers mots comptent» explique Fadimatou Damdam , conseillère- emploi.

En outre, cette formation est également un moyen d’occuper ces jeunes afin de leur éviter de sombrer dans le banditisme, la prostitution ou la consommation de stupéfiants. Une solution adéquate qui fera des travailleurs consciencieux aussi bien au Cameroun qu’en Centrafrique.

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.