Cameroun- Meurtre: Un catéchiste décapite son épouse à Kaélé

 Cameroun- Meurtre: Un catéchiste décapite son épouse à Kaélé

source: Camerbe

Le meurtrier soupçonnait sa femme d’infidélité.

Personne n’a rien vu venir. Robert Tawé trainait pourtant la réputation d’un homme bon. Il était admis en formation pour une durée de trois ans dans un centre de formation des catéchistes. Mais sa vie bascule lorsqu’il va commettre l’irréparable.

Robert est retrouvé assis à même le sol de sa cour avec une machette couverte de sang. Dans la chambre conjugale, le corps de son épouse Albertine Kaiwa, baignant dans un marre de sang, complètement décapité apprend-on dans le journal Kalara paru le 17 janvier 2022.

 Sur les raisons de son acte, l’une des sœurs du mise en cause fait savoir à notre confrère Marie Bahane que son « frère n’arrêtait pas de se plaindre des sorties nocturnes de cette dernière. Il la soupçonnait d’être en relation amoureuse avec un autre catéchiste en formation dans le même centre ».

En détention provisoire à la prison de Kaélé, dans le département du Mayo Kani à l’Extrême-nord. L’affaire qui a eu lieu le 04 janvier, a été renvoyée au 11 février 2022.

Alain Ghislain Kanga

Articles qui pourraient vous interesser

1 Comment

  • Félicitations mon cadet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.