Cameroun- Nécrologie : le jeune Ibrahim Bello, victime de tortures policières, est finalement mort!

 Cameroun- Nécrologie : le jeune Ibrahim Bello, victime de tortures policières, est finalement mort!

Selon son tuteur il est décédé de suites de dépression nerveuse.

Triste fin pour le jeune Ibrahim Bello ! Il a finalement perdu la vie le 1er janvier 2022, 5 ans après avoir été amputé suites à des tortures policières. Agé de 24 ans, cet originaire du village de Mayo-kouti, dans le Mayo-Banyo à l’Extrême-nord « serait mort d’une dépression nerveuse » révèle son oncle dans les colonnes de l’œil du sahel paru ce 19 janvier 2022.

« c’est à force de réfléchir sur tout ce qui lui est arrivé, pourquoi lui, pourquoi devrait-elle se passer ainsi, quel mal est-ce qu’il fait pour récolter un si grand châtiment, après ce qu’on lui avait fait et la perte de ses membres inférieurs, se retrouver abandonné par le gouvernement qui avait pourtant promis de l’aider. Il ne mangeait même plus, pas par plaisir, mais par manque. Il miserait vraiment, et ne pouvait rien dans son état. C’est tout ça qui l’a fait craquer » explique son oncle dans le journal.

Pour mémoire Ibrahim Bello, le 05 février 2017, soupçonné de vol à la gare routière d’Ombessa, est arrêté et conduit au commissariat. Il y aurait subi des tortures de la police. Des sévices qui lui ont privés de ses membres. Ses bourreaux ont été condamnés à 5 ans de prison.

Alain Ghislain Kanga

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.