Cameroun – Village Gaban : les deux ponts qui relient le village au reste du pays détruits

 Cameroun – Village Gaban : les deux ponts qui relient le village au reste du pays détruits

Situé dans le département du Mayo-kani, région de l’extrême-nord, le village Gaban est depuis près d’un an en difficulté suite à l’effondrement des deux ponts qui donnent accès à la localité.

Débris de pierres, restes de fer enfoui dans le sable, sacs de terre superposés, sont ce qui restent du pont de Gambour, à environ 3 km du centre Gaban. Non loin de là, à l’entrée nord du village, le pont reliant les quartiers Ngarayel, Divouora au centre du village n’est que l’ombre de lui-même. Les activités champêtres, de commerces et autres peinent à progresser et cela est un véritable poids pour ce village en plein développement.

Rappelons, que chaque année les populations s’investissent en saison pluvieuse pour permettre l’accès au pont. Pierre, et sacs de terre sont souvent utilisé dans le but de maintenir la traversée. Mais hélas.

Il faut dire, que la commune en charge de cette localité et le ministère des transports publics avaient pris des dispositions pour aménager le tronçon routier qui longe le village. Cependant, rien n’a encore été effectif. Aujourd’hui, le seul espoir des populations est le comité de développement de Gaban (CodeGab). Avec des multiples action, telle que des réunions en présentielles et sur les réseaux sociaux, le comité a pu toucher les ressortissants du village, les élites et des particuliers pour faire des mains-levées. Des gestes salués par bon nombre sur la toile et sur WhatsApp. Mais le mal n’a pas disparu. La population appelle à l’aide pour qu’une solution soit mise sur pied dans les plus brefs délais et que le village puisse vaquer pleinement à ses activités.

Joël Godjé Mana

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.