CICAM: la Cotonnière Industrielle du Cameroun scellée par la CNPS

 CICAM: la Cotonnière Industrielle du Cameroun scellée par la CNPS

C’est ce mardi 10 mai 2022, aux environs de 7 h, que la société en charge de la production des tissus a été scellé à Douala. En effet, la Caisse nationale de prévoyance sociale, réclame plus de 2 milliards de FCFA.

Portail fermé, cadenas et chaîne sur les portes est le constat fait rendu sur les lieux. Aucun signe des responsables de l’entreprise, juste une note brandit en format A4 sur la porte de l’entrée principale du bâtiment. En effet, la Cotonnière industrielle du Cameroun (Cicam) doit un peu plus de deux milliards de FCFA à la CNPS. Des cotisations dont le patron de l’organisme de gestion de la sécurité sociale attend d’une pléthore d’entreprises du Cameroun.

Il faut rappeler que la société avait déjà été interpellée sur ce sujet financier dans un communiqué daté du 3 août 2021. En fait, Noël Alain Olivier Mekulu Mvondo Akame, le directeur général (DG) de la CNPS, invitait « tous les employeurs et personnes concernées à s’acquitter dans les meilleurs délais de leurs dettes ou à solliciter un aménagement des modalités de paiement y relatif. » La manœuvre, précisait le DG de la CNPS, voulait « épargner les désagréments que pourrait causer la stricte application des nouvelles mesures de refus de délivrance ou de retrait de leur passeport ». Cependant, la mise en garde n’a pas été prise en compte par la CICAM qui se retrouve aujourd’hui hors d’activité.

Il dire que le système de paiement des cotisations sociales au Cameroun est déclaratif. L’employeur est responsable du calcul, de la liquidation et du paiement de l’intégralité des cotisations sociales, part patronale et part salariale précomptée à l’occasion de chaque paie sur les salaires versés ou dus. En matière de cotisations sociales, l’employeur est soumis à deux obligations fondamentales. Il doit payer l’intégralité des cotisations dues à la CNPS, auprès des banques et les établissements financiers agrées. Ils doivent ensuite se rendre dans le centre des impôts de rattachement, avec le reçu de versement et la copie de la télé déclaration afin de se faire établir une quittance de versement des cotisations sociales. L’employeur est soumis à la double obligation de déclarer tout le personnel qu’il emploie, permanents, occasionnels ou saisonniers et de reverser l’intégralité des cotisations sociales dues à ce titre.

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.