Pollution de l’environnement : le Cameroun sous l’effet des polluants des Industries d’hydrocarbure et cimenterie.

 Pollution de l’environnement : le Cameroun sous l’effet des polluants des Industries d’hydrocarbure et cimenterie.

Selon le rapport de l’Institut d’études de sécurité (ISS Africa), la quantité totale de carbone émise par le Cameroun aura plus que quadruplé en 2043.

« Les émissions de carbone sont passées de 0,5 million de tonnes de carbone en 1991 à environ 3,1 millions de tonnes en 2019, soit une augmentation de 520 % au cours des 29 dernières années. Sur la trajectoire actuelle, les émissions de carbone devraient encore augmenter, de sorte que d’ici 2043, la quantité totale de carbone émise par le Cameroun aura plus que quadruplé », indique ISS Africa.

Selon les prévisions de 2043 de l’institut, le pays produira 49 millions de barils (44,6%) d’équivalent pétrole (BEP), 38 millions de gaz (34,6%) et 19 millions d’hydroélectricités (17,3%). Une estimation qui est en contradiction avec les engagements internationaux du Cameroun dont l’objectif vise à réduire les émissions de carbone de 32% d’ici à 2035. L’engagement du Cameroun s’inscrivait dans un effort mondial visant à restaurer 150 millions d’hectares de terres dégradées et déboisées d’ici à 2020 et 350 millions d’hectares d’ici 2030.

Pour palier à cette situation, le gouvernement veut construire d’ici l’année 2030, une cinquantaine d’usines de production de biochar afin de retirer de l’atmosphère et de stocker chaque année au moins 250 000 tonnes de CO2.

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *