Horreur à Yaoundé : une dame tue et décapite sa belle-sœur.

 Horreur à Yaoundé : une dame tue et décapite sa belle-sœur.

Suite au poids des dettes, elle met sur pied une stratégie pour enfin mettre un terme à la vie de Marie France MBEYA, âgée de 57 ans.

La scène se déroule à l’hôtel le Mendzang, situé à la descente du lycée de Biyem-Assi. Selon l’assassin, madame Désiré Beyanga, elle aurait fait venir sa belle-sœur à l’hôtel dimanche dernier. C’est une fois dans la chambre d’hôtel qu’elle va lui ôter la vie.

Elle reviendra alors le lundi dans la nuit, aux environs de 22h, à l’hôtel avec une valise contenant une machette. Ainsi va découper la victime en morceaux et la dissimuler dans une la valise. C’est au moment de sortir de l’hôtel qu’un employé se rendra compte qu’elle a du mal à transporter ladite valise. Il va lui proposer de l’aider à faire descendre la valise au rez-de-chaussée. Mais celle-ci refusa.

Ce refus suspect va attirer l’attention de l’employer . C’est ainsi qu’il fera appel à ses collègues qui viendront l’obliger de montrer ce qu’elle transporte. Elle va essayer dans un premier temps de mentir que c’est la nourriture. Mais ils vont arracher la valise et découvrir qu’il s’agit d’un être humain.

Selon des informations recueillies, c’est pour rembourser une dette de 4 millions FCFA que l’idée a été mis sur pied. Ayant ainsi eu une promesse de 500 millions FCFA au travers de Facebook, elle a eu pour seule option sa belle-sœur.

Aujourd’hui, elle est entre les murs de la compagnie de gendarmerie de Yaoundé 3 à Efoulan.

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.