Fête de l’unité : La sécurité comme mot d’ordre

 Fête de l’unité : La sécurité comme mot d’ordre

En prélude à la fête nationale le 20 mai prochain, le Mindef a présidé sur instruction du président de la République S.E Paul BIYA, une réunion sécuritaire vendredi dernier

Il s’agit d’une assise de préparation de la reprise des festivités nationales y relatives.

Après 2 ans de trève due au Covid-19, la séance de travail présidée par Joseph BETI ASSOMO le Ministre délégué à la présidence, chargé de la défense, visait principalement à évaluer la situation sécuritaire sur l’étendue du territoire national à 1 mois de l’événement.

Entouré du Ministre de l’administration Territoriale et de la décentralisation Paul Atanga Nji, du Secrétaire d’état en charge de la gendarmerie, de la délégation générale à la sûreté nationale et des chefs militaires territoriaux, il fallait établir une stratégie afin de déployer des situations a même de contrer des menaces à la paix je jour-j.

le Mindef a également réitéré à l’opinion publique l’importance du respect des mesures barrières: dictées par la prévention de la Covid-19 non encore complètement éteinte et de nouveaux variants dont la propagation fugace entraîne déjà de nouveaux cas de confinement dans certains pays

Vigilance donc pour cette 50e édition dont le thème est : Forces de defense et de sécurité au service du peuple pour la préservation de la paix sociale et de la cohésion nationale gage de l’émergence du Cameroun

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.