Liberté de la presse : la CAMASEJ lance un fonds de solidarité pour les journalistes

 Liberté de la presse : la CAMASEJ lance un fonds de solidarité pour les journalistes

L’information a été rendue publique à Yaoundé ce mardi 03 mai 2022, par le président national de l’Association, Jude Viban

En raison des conditions de travail difficiles dans la profession, l’Association camerounaise des journalistes anglophones, CAMASEJ, a annoncé la création de la CAMEAF(Emergency Assistance Fund), un fond d’aide d’urgence pour ses membres.

Il sera question d’assister les journalistes dans les situations sanitaires d’urgence, d’apporter un soutien juridique aux personnes persécutées en raison de leur travail, de fournir un soutien pénitentiaire aux journalistes détenus, et d’apporter un soutien aux journalistes qui s’exilent en raison de leur travail.

Les journalistes enregistrés pourront désormais prétendre à de meilleures conditions de vie, dans un contexte où ce métier est exposé à de nombreuses controverses

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.