Liberté de la presse: le Cameroun gagne 17 places en 2022

 Liberté de la presse: le Cameroun gagne 17 places en 2022

L’information est contenue dans le classement actuel de Reporters Sans Frontières.

A l’occasion de la 31ème journée la liberté de la presse, et comme chaque année, Reporters sans frontières (RSF) publie son classement pour l’édition 2022. Selon l’organisation, 480 journalistes sont emprisonnés dans le monde en 2022. Sur près de 180 pays passés au crible, le Cameroun est classé 118e. Le pays de Paul Biya gagne ainsi 17 places par rapport à l’an dernier.

La Norvège est en tête du classement des pays où la presse est libre, et l’Érythrée est le dernier du classement.

Pour rappel , le 3 mai a été proclamée Journée Mondiale de la Liberté de la Presse par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1993, suivant la recommandation adoptée lors de la vingt-sixième session de la Conférence générale de l’UNESCO en 1991. Ce fut également une réponse à l’appel de journalistes africains qui, en 1991, ont proclamé la Déclaration de Windhoek sur le pluralisme et l’indépendance des médias.

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.