Paix et Cohésion sociale: les députés juniors se gavent de munitions

 Paix et Cohésion sociale: les députés juniors se gavent de munitions

Députés juniors à l’assemblée nationale

Ils ont pris part à une séance de travail à Yaoundé pour obtenir les techniques permettant de promouvoir la paix au Cameroun.

Le Cameroun, englué dans des tensions sécuritaires dans certaines régions, veut recouvrer la paix. Les cris des enfants peuvent être un élément important pour mettre fin à ces tensions mais aussi aux autres fléaux sociaux. Les députés juniors de la 23ème session du parlement sont à l’école du vivre ensemble et de la paix et la cohésion sociale, au lycée technique de Nkolbisson à Yaoundé. Pour la ministre des affaires sociales, présente à cette séance de travail, ces ambassadeurs « vont apprendre à vivre en communauté, à partager avec vos paires des 10 régions, apprendre à vivre en paix parce que vous serez des artisans de la paix » rappelle Paule Irène Nguéné .

Les jeunes parlementaires ont visiblement bien assimilés les techniques acquis lors de cette rencontre. Parmi les fléaux à combattre « le repassage des seins, la mutilation génitale et le mariage forcé » énonce Rayam Moussa , député Junior du Mbam et Inoubou.

Cette initiative est accompagnée par les administrations publiques, partenaires locaux et étrangers.

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.