Projet-Marriott Douala : le groupe américain abandonne les terres Dikolo-Bali

 Projet-Marriott Douala : le groupe américain abandonne les terres Dikolo-Bali

Selon les informations données par la firme, il se retire suite au non-respect des droits de l’Homme qui ont été bafoués à Dikolo – Douala.

En précisant son attachement aux valeurs humaines, le groupe Marriott International indique « qu’il n’est ni propriétaire, ni associé, ni opérateur du projet hôtelier ».

Cette décision intervient quelques mois après le problème Bali-Dikolo. Un village déguerpit de leur terre pour une affaire de bail. Des maisons avaient alors été détruites, laissant des familles dans les rues de la capitale économique. Malgré plusieurs démarches, les populations n’avaient pas eu gain de cause. Cependant, les nombreuses démarches entreprises par les chefs de canton ont continué à se faire de la place. Et aujourd’hui, l’abandon du groupe Marriott, serait l’un des premiers résultats.

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.