La députée Nourane Foster : humilié par ses produits et le Minsanté

 La députée Nourane Foster : humilié par ses produits et le Minsanté

Suite à la présentation du produit éclaircissant de l’honorable Foster, sur la chaîne France 24, comme néfaste pour la santé humaine, le ministre de la Santé publique Manaouda Malachie réagit.

C’est sur Twitter que Dr Malachie Manaouda a déconseillé l’utilisation desdits produits proposés par la Camerounaise qui s’illustre toujours pour les combats du bien-être des femmes. Face à la polémique qui alimente les réseaux sociaux depuis ce matin, le Minsanté précise que son département ne reconnaît la provenance de ce produit. Ainsi la vente et l’utilisation de ce produit éclaircissant porte atteinte au gouverneur.

A travers « ce reportage, il faut noter que les données scientifiques ne soutiennent ni les allégations marketing au sujet de produits à base de Glutathione, ni la garantie de sécurité de son usage » , a fait remarquer le patron de la santé. « Je déconseille vivement son utilisation et appelle à la réaction de l’ Office National de la Publication et de la Communication  (ONPC) et le Service de Coopération au Développement (SCD) », a conclu le membre du gouvernement.

En effet, suite à la réalisation intitulée, « Blanchir sa peau : un business juteux, mais dangereux », l’élue du PCRN et ses nombreuses clientes ont vanté les bienfaits de ces boissons éclaircissantes. Pour Nourane Foster, la commercialisation desdits produits n’est pas proscrite au Cameroun. Un son de cloche aux antipodes des spécialistes de la santé qui alertent sur les conséquences de l’usage de ces produits qui servent à la dépigmentation. Un fait sociétal très prisé dans notre pays. Une sortie que le Dr MANAOUDA Malachie a vite fait de rejeter.

Rappelons que, France 24 a invité la dermatologue Henriette Meilo du Roseau Medical Center à faire un reportage sur les effets néfastes des boissons embellissantes présentes sur la santé. Elle soutient que les boissons conçues pour dépigmenter la peau peuvent avoir des effets secondaires sur l’organisme et le tissu cutané en particulier. En fait, pour la chaîne française, «C’est un curieux breuvage commercialisé depuis plusieurs semaines par celui qui est à l’origine de sa conception. Une boisson censée éclaircir la peau, vantée par cette femme d’affaires qui est aussi une députée controversée de l’opposition ».

Pour l’opinion nationale, comment comprendre qu’un député qui dit lutter pour le bien-être et les droits des Camerounais peut tomber dans une telle bassesse. Par ailleurs, certains se posent des questions sur « comment le Minsanté dit ignorer cette production ». Des commentaires fusent de partout et tout porte à croire que «  la députée s’investit plus au commerce et a l’argent qu’à la santé de ses populations et surtout de la jeune fille ».

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.