Lutte contre la dépigmentation de la peau: Manaouda Malachie menacé

 Lutte contre la dépigmentation de la peau: Manaouda Malachie menacé

 Répondant aux questions du journaliste Jean Bruno Tagne, le ministre de la Santé, confie avoir reçu plusieurs menaces depuis sa cabale contre l’interdiction des produits éclaircissants non autorisés.

« Vous ne pouvez pas imaginer le nombre de coups de fil et de menaces que j’ai reçus depuis que ces communiqués sont sortis (…) les gens viennent faire du business pour du business dans un domaine qui n’en a pas besoin. Parce que nous sommes dans la santé publique, il n’est pas défendu de gagner de l’argent, mais nous devons gagner de l’argent en ayant à l’esprit la santé publique comme étant l’objectif ».

C’est faisant suite au reportage sur les produits de la députée Nourane Foster, que la chaîne web Naja TV, a jugé bon tendre le micro au ministre de la Santé. Après avoir déconseillé l’utilisation des produits éclaircissants et interdit leur commercialisation sur le territoire camerounais sans autorisation préalable de son département ministériel, Manaouda Malachie a indiqué avoir reçu des menaces, mais qu’il continue tout de même à faire la tâche pour lequel il a été choisi.

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.