Lutte contre le Covid-19 : des ateliers pour susciter l’adhésion des populations à la vaccination

 Lutte contre le Covid-19 : des ateliers pour susciter l’adhésion des populations à la vaccination

Deux ateliers ont réunis à Kribi, du 15 au 20 juin, les acteurs de la communication ainsi que des blogueurs afin de concevoir des contenus digitaux adaptés et les modalités de diffusion.

Comment encourager l’adhésion des populations au vaccin contre le Covid-19 en contexte d’absence ou de baisse des cas de contamination ? Cette interrogation est le fil d’Ariane des travaux sur la conception des contenus digitaux et la mise en place d’une plateforme de diffusion (constituée des blogueurs) qui se sont tenus à Kribi à l’initiative du Programme Élargi de Vaccination (PEV) et ses partenaires. Avant d’entrer dans le vif du sujet, la situation vaccinale ainsi que les études sur les préjugés, rumeurs et polémiques sur le vaccin ont fait l’objet d’exposés.

Les principaux enseignants tirés de la situation de la vaccination contre le Covid-19 indiquent que les personnels soignants considérablement influencés par les rumeurs et infox des réseaux sociaux et réticents à la protection par le vaccin sont désormais la couche sociale la plus vaccinée. De 10%, il y a quelque temps, on est passé à 40%. Les hommes se sont le plus fait vacciner. Et, des 73 cas d’effets indésirables après la vaccination, seuls 17 étaient réellement liés à la vaccination.

Le brainstorming qui a suivi a permis de préciser les cibles, identifier les obstacles et les limites des communications faites jusqu’ici et déterminer les types de supports à produire. C’est ainsi que des travaux de groupe sont sortis des messages, affiches et animation web renseignant qu’il ne faut pas attendre une autre épidémie pour se faire vacciner. Mais aussi, que les femmes enceintes et celles qui allaitent sont désormais éligibles. La mise en place d’un réseau d’acteurs du digital ( blogs, sites web) est destinée à accentuer la présence des plateformes du Minsanté dans le numérique en vue de favoriser une sensibilisation plus accrue des populations.

Source: Minsanté

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.