Maintien de la paix : 1070 casques bleus camerounais déployés à Bangui!

 Maintien de la paix : 1070 casques bleus camerounais déployés à Bangui!

9ème contigent camerounais de la Minusca

Le 9ème bataillon a pris ses quartiers après avoir reçu l’étandard des mains du ministre délégué à la présidence chargé de la défense dans la région de l’Est.

Dans le cadre de l’opération renforcement de la sécurité du territoire centrafricain, le Cameroun vient de déployer son 9ème contingent de la mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation de la RCA (Minusca). Ce contingent compte 11070 hommes, dont 750 militaires et 360 Unités de police constituées.

Le bataillon, avant de prendre la route de Bangui (capitale de la Centrafrique), ont reçu mercredi l’étandard au centre de redéploiement aux opérations de maintien de la paix à Motcheboum dans la région de l’Est, au cours d’une cérémonie présidée par le ministre délégué à la présidence chargé de la défense. Joseph Béti Assomo a remis le drapeau au Colonel Clément Ngangsourou, commandant du 9ème contingent.

le commandant et ses hommes ont reçu une formation de 3 mois dans ce centre sur les techniques de maintien de la paix. formation couronnée d’une certification délivrée par des experts des nations unies. Ils vont mener entre autres des patrouilles et des actions civilo-militaires.

Le Cameroun est engagé dans les opérations de maintien de la paix en République centrafricaine depuis 2014. Une action qui s’inscrit dans la solidarité entre les États mais pas seulement. Elle réaffirme surtout le professionnalisme de l’armée camerounaise qui en dehors de la RCA est également sollicitée dans la lutte les djihadistes dans le Sahel.

Pour mémoire les casques bleus du 8ème contingent camerounais ont reçu le 26 août 2021 à Bossangoa la médaille de l’ONU en signe de reconnaissance de leur professionnalisme et de leur dévouement au service du mandat de la Minusca.

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.