Titre: Conseil national de la Communication: de nouvelles sanctions contre des hommes de médias.

 Titre: Conseil national de la Communication: de nouvelles sanctions contre des hommes de médias.

Le conseil National de la communication a prononcé de nouvelles sanctions contre des hommes de médias pour des manquements dans le traitement de l’information. C’était au terme de la 33e session ordinaire du conseil tenue Jeudi 17 mars à Yaoundé.

5 plaintes examinées, 2 sanctions prononcées par le conseil national de la communication contre des hommes de médias. La plus lourde, celle du journaliste Christophe Bia Nnama de la chaîne de télévision Vision 4 suspendu de l’exercice de la profession de journaliste au Cameroun Pour une période de 02 mois. Motif avancé par le conseil, la diffusion d’un reportage contenant des propos et images à caractère obscène, de nature à porter atteinte aux bonnes mœurs. Dans le même temps le directeur de publication du même organe écope d’un avertissement.


autre organe de presse visé, le quotidien EcoMatin et plus précisément le directeur de publication Emile Fideck a bidias et son Journaliste Franck Kun qui écope d’un avertissement pour publication d’accusations non fondées.

Au cours de la 33e session du conseil national de la Communication, le président Joe Chebonkeng Kalabubse a appelé les journalistes des médias publics ou privés, écrits, cybernétique et audiovisuels a plus de professionnalisme dans le traitement de l’information en appliquant de façon systématique les sacro-saints principes d’objectivité, et d’équilibre de l’information.

Daniel Anicet Mboudie

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.