Djamel Belmadi «Tout le monde a sa manière de gérer la défaite. C’est ma manière de le faire »

 Djamel Belmadi «Tout le monde a sa manière de gérer la défaite. C’est ma manière de le faire »

L’entraîneur des Fennecs d’Algérie ne compte pas présenter des excuses au continent, et reproche à certains leur écart de langage.

  Invité à une émission radio (RMC), l’entraîneur de l’Algérie Djamel Belmadi est resté ferme sur ses dernières sorties qui ont créé la polémique au sein du mouvement footballistique.

D’entrée, il a rappelé son indignation suite au match Algérie-Cameroun de Blida perdu, injustement d’après lui, à cause de l’arbitrage. « Moi j’estime que l’Algerie a été largement lésé face au Cameroun. J’avais juste pas envie de le voir [l’arbitre Gassama] à cet instant, les jambes allongées entrain de siroter. Quand j’ai parlé à cet arbitre, il était froid. Le gars n’a même pas dit un mot. » Explique t’il.

  Sur les reproches à lui faites, au sujet de l’incitation à la violence et au meurtre, le Coach algérien s’en défend. « Quand je dis qu’on ne va plus accepter ça, c’est de dénoncer l’arbitrage africain.(…) Je ne prône pas la violence. Le problème est très profond en Afrique. C’est la passion qui fait qu’on se comporte aussi naturellement. Tout le monde a sa manière de gérer l’adversité, la défaite, d’autres moins. Moi c’est ma manière de faire. »

  Djamel Belmadi s’en est pris également à Patrick Mboma, qui lui reprochait son manque de fair play. «Patrick Mboma et moi nous sommes amis depuis l’âge de 15 ans. Je peux estimer que s’il avait des choses contre moi il n’allait pas le dire [sur Canal +, Ndlr] C’est malhonnête intellectuellement.Nous prouvons notre amour pour l’Afrique en travaillant sur le continent. Que Patrick Mboma vienne sur le continent africain pour montrer sa preuve d’amour. »

  La page est donc loin d’être tournée.

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.