Éliminatoires Mondial Qatar 2022: La FIFA sanctionne l’Algérie.

 Éliminatoires Mondial Qatar 2022: La FIFA sanctionne l’Algérie.

Les Fennecs ont été sanctionnés par la commission de discipline de la FIFA pour la rencontre face au Cameroun des barrages du mondial 2022.

     À quelques semaines des premières journées des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations Côte d’Ivoire 2023, l’instance faîtière du football mondial a pris des mesures fortes, à l’encontre de plusieurs sélections africaines, qui ont enfreint l’un de ses règlements.

Accusée par la FIFA d’être responsable du jet d’objets sur la pelouse par ses supporters, et l’absence de sécurité, l’Algérie va devoir payer à la FIFA 3.000 CHF. Des faits, qui se sont déroulés au coups de sifflet final de la rencontre retour comptant pour les barrages du Mondial Qatar 2022, à Blida contre le Cameroun.

Le autres pays sanctionnés

Pour le cas du Cameroun, la FIFA reproche au pays la faille sécuritaire observée lors du duel face à la Côte d’Ivoire, le 16 novembre 2021, comptant pour le second tour éliminatoire du mondial Qatar 2022. Dès spectateurs avaient franchit les barrières de sécurité et envahi la pelouse. Une amende de 10.000 CHF a également été infligé au Cameroun. Cela ne remet pas en cause la qualification du pays pour le prochain mondial.

   Amendes, infligées également à l’Égypte, au Maroc, à l’Angola, au Congo, au Gabon et à la Tanzanie pour des défauts sécuritaires.

  D’autres pays écopent de sanctions plus lourdes; en plus d’une amende, elles vont disputer un match à huit-clos suite aux incidents créés par leurs spectateurs. Il s’agit du Sénégal, de la République Démocratique du Congo et du Nigeria.

  Certains comme le Djibouti, la Namibie, la Mauritanie s’en tirent avec un avertissement

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.