Football: Espagne /Bryand Soga champion avec CD Guadalajara avant le terme du championnat…

 Football: Espagne /Bryand Soga champion avec CD Guadalajara avant le terme du championnat…

L’ex sociétaire d’Apejes de Mfou qui a connu une saison tronquée par une grave blessure est revenu au bon moment pour truster son premier titre sous les couleurs de CD Guadalajara, champion de 3ème division (tercera).
L’ancien international A’ évoque sa saison dans cet entretien.

1- Bryand Soga, vous venez de terminer champion avec CD Guadalajara, et par ricochet, vous accédez en Segunda… Comment êtes vous êtes arrivés dans ce club ?

J’ai été contacté par les dirigeants du club lors du dernier stage avant le CHAN (championnat d’Afrique des nations) disputé au Cameroun. Aussi, pendant et après le CHAN, nous sommes restés en contact. Le club m’a fait part de ses priorités, ils m’ont fait part du projet sportif. Le projet qui était de monter en segunda ref. Et donc, j’ai été intéressé par le projet et par tout ce qui a été mis autour du projet pour que ce soit fait. Par la suite, j’ai donné mon accord verbal. Et après le CHAN, je me suis retrouvé du côté de Déportivo Guadalajara en tant que joueur.

2- Pour le lecteur camerounais, concrètement, vous passez de quelle division à quelle autre ?

En fait le club Deportivo Guadalajara évoluait cette saison en Tercera ref, la 3ème division et après le sacre de champion, comme le stipule le règlement, le premier accède directement en Segunda ref, la deuxième division pour la prochaine saison et prend également part à la copa del rey.

3- Sur un plan personnel, quel bilan que vous faites de votre saison ?

Parlant de ma saison, je dirai qu’elle a pris un gros coup, un très gros coup il faut le signifier c’est important. Depuis mon arrivée, le 05 août 2021, il restait deux matchs de préparation. J’ai super bien commencé par ces matchs là en terminant meilleur buteur de la phase de préparation malgré le fait que j’ai pas joué beaucoup de matchs. Et tout au début du championnat, j’ai commencé en tant que titulaire où j’ai inscrit un but et délivré deux passes décisives en trois matchs. Par la suite, je me suis blessé à la séance d’entraînement qui suivait mon troisième match en club et j’ai fait cinq mois et demi de blessure. Je me suis blessé le 28 septembre 2021 et j’ai repris en mi mars 2022 entre le 16 et le 18. Après ma blessure, je suis revenu là récemment, j’ai été convoqué trois, j’ai fait deux entrées en jeu avec au bout une passe décisive. Donc en gros jusqu’ici voilà le résumé de ma saison… Il y’a la dernière journée du championnat prévue samedi prochain, j’espère pouvoir disputer ce match. N’eut été ma blessure, j’étais sur une bonne lancée et je comptais y rester, hélas… Mais ces moments là font aussi partie du football.

4- Comment envisagez vous la suite de votre carrière en Espagne ? Vous continuez avec ce club ou bien vous avez d’autres pistes ?

Moi j’ai l’habitude de dire, Dieu veille, ce n’est pas juste un slogan, j’y crois fortement en fait… Je ne peux pas me prononcer fortement sur le fait que je vais rester ou que je vais partir. Il y’a des propositions, il y’en avait déjà eu en septembre quand j’ai commencé le championnat, même en décembre il y’a des clubs qui prenaient de mes nouvelles mais ma blessure n’a pas permis à ce que ce soit concrétisé. Jusqu’ici il y’a des propositions, mais je ne vais pas les révéler là… Pour l’instant, il faut prendre du recul afin de faire le meilleur choix pour la suite de la carrière.

5- Avez vous toujours un regard sur l’équipe nationale fanion du Cameroun et des ambitions avec celle ci?

Bien sûr que j’ai un oeil sur la sélection fanion camerounaise, c’est évident. Je pense que tous les footballeurs camerounais qui exercent ce métier donneront tout pour porter ce maillot, pour représenter le Cameroun à la maison ou à l’extérieur. Ça reste un but, l’un de mes très grand objectif. J’ai eu cette grâce là de porter ce beau maillot, de représenter le Cameroun pendant le CHAN. Je pense fortement que j’aurai la possibilité de représenter le Cameroun avec cette équipe nationale fanion par la grâce de Dieu. On travaille pour ça sans se précipiter, je pense que ça va venir par le travail et par la grâce de Dieu.

Entretien réalisé par Christian Brice Souga

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.