Opinion – Yves Tsala à propos Joël Embiid : « Ce ne serait pas une bonne affaire pour lui » de jouer pour la France.

 Opinion – Yves Tsala à propos Joël Embiid : « Ce ne serait pas une bonne affaire pour lui » de jouer pour la France.

Le président régional du centre de Basketball a réagi suite à l’information relayée par RMC sport sur l’intention du Camerounais de jouer pour la France.

Le média français RMC Sport a annoncé que le pivot des Sixers a entamé des démarches pour obtenir la nationalité française pour pouvoir jouer pour l’équipe de France. Une information surprenante puisque le camerounais avait déjà affiché son amour pour son pays natal (Cameroun).

Pour le président de ligue régionale du Centre de Basketball « Il y a des personnes qui essayent de faire ressortir des choses et le faire par la presse pour voir ce que ça suscitent. Et je trouve d’ailleurs ça complètement malsain parce que Embiid en ce moment n’a pas besoin d’un tel buzz » déplore Yves Tsala.

The process, blessé, se bat pour essayer de revenir avant la fin des playoffs de la NBA. Le pivot de Philadelphie est actuellement au sommet de son art dans le meilleur championnat de basket au monde. Meilleur marqueur de la saison et finaliste du titre MVP, Joël ne ferait pas « une bonne affaire » en jouant pour l’équipe de France.

« Il n’a pas eu besoin de la France pour être au niveau où il est. Il n’a aucun contact avec la France pourtant il est potentiel MVP. Je ne sais pas ce que la France va lui apporter à ce niveau. Et puis dans les discours, il est plus intéressant pour lui et la NBA qu’il soit africain pour traduire le rêve américain. Ça contribue plus à le mettre en valeur avec le drapeau camerounais » indique t-il.

Le véritable challenge du Sixers serait avec la sélection nationale du Cameroun. « il y a plutôt un challenge à relever avec le Cameroun où beaucoup de choses n’ont pas encore été faites » contrairement à la France, qui, elle est finaliste des jeux olympiques avec des joueurs de très bons niveaux. Le cas Karl Anthony-Tows peut interpeller le camerounais. D’origine dominicaine, le pivot de Minnesota, avait préféré la sélection nationale dominicaine à celle des États-Unis parce qu’il estimait qu’il pouvait plus apporter à la première.

Pour mémoire, en 2018 la presse française affichait déjà ses intentions d’enrôler Joël Embiid chez les bleus. Des cadres de la sélection s’y étaient fermement opposés à l’instar d’Evan Fournier. Le colosse de 2m13 avait fait savoir « Je n’ai jamais dit que j’allais jouer pour la France, juste que c’était une possibilité… Je viens du Cameroun mais il y a beaucoup de problèmes. Il faut qu’ils arrangent tout ça. J’aime mon pays, je suis patriote. Je veux jouer pour mon pays. Si j’ai un choix à faire ce sera le Cameroun en premier, s’il y a un bon cadre parce que c’est de là où je viens ».

Le ministère des sports et de l’éducation physique est interpellé sur le dossier Embiid. Selon Yves Tsala, Narcisse Mouelle Kombi doit « faire du lobbying auprès de l’entourage de son Club, de son agent en participant à des missions avec la fecabasket. Il faudrait discuter avec lui, le rassurer par rapport à la logistique qu’on peut mettre en place sur le plan médical pour l’amélioration des conditions de notre participation aux compétitions internationales. Le minsep devrait associer la primature et la présidence pour travailler avec la fédération dessus »

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.