Est-Cameroun : le feu de brousse ravage 375 ha de plantation.

 Est-Cameroun : le feu de brousse ravage 375 ha de plantation.

Faisant suite à la préparation de champs par les cultivateurs dans la région de l’Est, 375,5 hectares de terres cultivables ont été détruits par les flammes.

Selon les services du ministère de l’Agriculture et du Développement rural de la région forestière et minière (Minader), il s’agit de 31 produits agricoles, parmi lesquels le cacao, le café, le manioc, le palmier à huile, le pistache, de la banane plantain, etc. En effet, les feux de brousse allumés par les agriculteurs pour préparer les champs à l’approche des pluies ont détruit une superficie de 375,5 hectares de plantations dans cette partie du Cameroun, au cours de la dernière saison sèche.

Il faut noter que cette période de préparation de terrains, est souvent la cause de nombreux dégâts dans cette partie du pays et dans la zone septentrionale. En fait, le feu souvent allumé et abandonné par les cultivateurs, va souvent au-delà des champs et des plantations et envahisse parfois les habitats. Il faut rappeler, qu’en 2007, 5 familles, on vu leur domicile partir en flamme, suite au feu de brousse allumé par les cultivateurs, dans la ville de Merci, à l’Extreme-Nord. Pour les services du Minader, « les populations, doivent, en effet, faire attention à cette méthode et prendre des précautions ».

Une nouvelle qui met en mal la production agricole dans cette partie du pays. La région qui traverse souvent un déficit en produits alimentaires, du fait de la présence des étrangers, réfugiés, risque passer cette année encore une crise alimentaire. Pour le Minader, des dispositions seront prises pour pouvoir trouver une solution dans le but de réduire les conséquences de carnage.

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.