Le maire de la ville de Douala sous la menace d’une sanction !

 Le maire de la ville de Douala sous la menace d’une sanction !

Roger Mbassa Ndine, maire de la ville de Douala

Roger Mbassa Ndine est accusé d’avoir violé l’article b du code des marchés publics au Cameroun.

Entre le ministre délégué à présidence chargé des marchés publics et le maire de la ville de Douala ce n’est pas le grand amour. La raison de cette « animosité » la suspension du président de la commission des passation des marchés publics à la mairie la ville de Douala. Une décision prise par Roger Mbassa Ndine.

le ministre délégué à la présidence chargé des marchés publics est pourtant celui qui avait nommé le dit président, Henri Etoa Moussongo, le 15 mars 2019. Dans une correspondance datant du 14 avril 2022, le membre du gouvernement demande au maire de revenir sur sa décision. Deux mois plus tard, sa consigne n’est toujours pas respectée. Le 03 juin 2022, Talba Malla revient à la charge en rappelant au maire que cette violation l’expose « aux sanctions prévues par l’article 194 du code des marchés publics ».

Selon l’article 11(b) du code des marchés publics seul le ministre en charge des marchés publics à le pouvoir de nommer et de d’émettre le président et les membres des commissions internes des marchés publics de leurs fonctions. Et l’article 194 indique, ceux reconnus coupables de cette violation sont interdit d’intervenir dans le suivi des passations des marchés publics pendant au plus 2 ans.

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.