Cameroun- Justice : Une ménagère devant la barre pour le vol d’une bague de fiançailles

 Cameroun- Justice : Une ménagère devant la barre pour le vol d’une bague de fiançailles

source photo: 20min.ch

L’objet appartient à sa patronne qui est la plaignante.

Le procès a lieu au tribunal de première instance de Yaoundé centre administratif. Les deux parties se livrent à un duel d’arguments pour défendre leur cause.

Tout commence le jour où un homme se présente au domicile de Mme Assoo Assoo. Seule la ménagère se trouve alors sur les lieux. Le malfaiteur va user d’un subterfuge pour mener son opération sans que celle-ci ne s’en rende compte.

La patronne raconte que ce jour là, elle « a reçu un appel téléphonique de sa femme de ménage qui l’informait de ce qu’un individu qui se passait pour un technicien a surgi à la maison prétendant avoir été envoyé par la patronne pour prendre les mesures des ouvertures en vue d’une installation prochaine des rideaux » apprend-on dans le journal Kalara paru le 17 janvier 2022.

Arrivée chez elle, sa femme de ménage était absente. La maîtresse des lieux constate également la disparition de sa bague de fiançailles, son ordinateur, les tablettes de ses enfants et la somme de 500 000 frs.

Quant à Kibala, la ménagère, ce n’est pas la première fois que sa patronne envoie quelqu’un pour ce genre de tâche. Pour sa défense, ce jour là, pendant qu’elle faisait la lessive à la véranda, elle dit « avoir tenté de joindre en vain cette dernière. Elle dit qu’elle ne se doutait de rien avant de souligner que l’individu dont il s’agit avait demandé un stylo et un papier faisant semblant de prendre les mesures sur les ouvertures en s’introduisant dans la chambre de la patronne et celle de ses enfants » lit-on dans le journal de Christophe Bobiokono.

Pour justifier son absence à l’arrivée de sa patronne, elle « était allé accompagner ses petits enfants à l’école » l’affaire a été renvoyée au 22 février 2022

Alain Ghislain Kanga

Articles qui pourraient vous interesser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.