fbpx

Cameroun – Marches interdites du SDF: Jean Michel Nitcheu va « introduire une requête auprès du juge »

Le député du Social Démocratic Front veut obtenir l’annulation des décisions des autorités administratives de Douala.

Il ne lâche pas l’affaire ! Jean Michel Nitcheu a introduit une requête au tribunal de grande instance du Wouri pour obtenir justice. Le président régional du SDF dans le littoral veut faire annuler les décisions des sous préfets des arrondissements de Douala 1er, 2ème et 3ème. Ces chefs de terre ont interdit la marche programmée le 08 janvier 2022 dans leurs circonscriptions administratives.

Une interdiction que le député juge « abusive, illégale et arbitraire ». Cette marche « citoyenne » était envisagée pour s’insurger contre la guerre dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest et l’arrestation des prisonniers politiques.

Ce jour-là les manifestants sont « étonnés et surpris de constater la très forte militarisation de la ville de Douala qui trahit en réalité la fébrilité, et le caractère répressif de ce régime qui ne rate aucune occasion de brutaliser et verser le sang des camerounais » apprend-on dans le communiqué de presse rendu public le 10 janvier 2022.

Cadre du parti de Ni John Fru Ndi, il ajoute que « sa détermination d’organiser cette marche reste intacte. Il est inadmissible que les camerounais soient morts dans le Nord-ouest et le Sud-ouest, que d’autres soient devenus des prisonniers politiques pour avoir simplement manifesté à mains nues et que nous restions indifférents »

« Un nouveau chronogramme élaboré en concertation avec les forces du changement (partis politiques et sociétés civiles) sera rendu public »


En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading