fbpx

Couverture santé universelle : la dialyse passe de 720 000 fcfa à 15 000 fcfa l’an

0

Le 12 avril 2023, le ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie a lancé la phase 1 de la Couverture Santé Universelle (CSU)   dans la localité de Mandjou, région de l’Est.

 Selon les informations communiquées par le Minsanté, en ce qui concerne les soins et services curatifs, c’est un ouf de soulagement pour les patients souffrant d’insuffisance rénale. Car, “ la PEC des insuffisances rénales passe de 720 000 par an à 15 000 Fcfa pour les patients qui font 3 séances de dialyse par semaine”.

Il faut mentionner que 2,5 millions de personnes souffrent de maladie rénale au Cameroun, dont 333 000 dans la ville de Yaoundé. Pour pouvoir soulager ceux-ci, les patients doivent suivre des dialyses hebdomadaires pour filtrer leur sang de manière artificielle. “Pour leur confort de vie, une greffe rénale constitue alors la meilleure solution aussi bien médicale qu’économique”.

Pour le patron de la santé, la Couverture Santé Universelle, “  devrait profondément transformer l’accès aux soins et services de santé, améliorer la qualité de leur offre et surtout inverser la courbe de la demande des soins”, a-t-il précisé.

Le ministre Manaouda Malachie, a vite fait de dire “aux intellectuelles de réseaux sociaux “ qu’ils ne doivent pas induire les Camerounais en erreur. Car la Couverture santé universelle permettra à toutes les classes sociales d’avoir accès aux soins de santé. En effet, avec plusieurs initiatives que le gouvernement déploiera au fur et à mesure, les Camerounais pourront mieux se soigner et avoir accès plus rapidement à un traitement.

En expliquant le déploiement de la phase 1, le panier des soins de la phase 1 le Dr Anicet Désiré Mintop, coordonnateur, précise que “la CSU a pour objectif principal d’augmenter l’accès et l’utilisation des services couverts par la phase 1 à travers la levée ses barrières financières et l’amélioration de la qualité des soins au Cameroun”. En fait, dans les soins et services curatifs, on retrouve : Les consultations gratuites quel que soit la pathologie chez les enfants de 0-5 ans dans les 10 régions ; la prise en charge gratuite du paludisme simple et grave chez les enfants de 0-5 ans (10 régions); La prise en charge des femmes enceintes ayant souscrit à un chèque santé de 6 000 Fcfa et leur nouveau-né jusqu’à 42 jours de vie dans les régions de l’Extrême-Nord, Nord, Adamaoua, Est, Sud); La PEC en charge du VIH-SIDA de la Tuberculose et l’onchocercose ;La PEC des insuffisances rénales qui passe de 720 000 par an à 15 000 Fcfa pour les patients qui font 3 séances de dialyse par semaine.

La CSU selon l’OMS

“La couverture sanitaire universelle (CSU) signifie que chaque personne a accès à tout l’éventail des services de santé de qualité dont elle a besoin, au moment et à l’endroit où elle en a besoin, sans que cela génère pour elle de difficultés financières. Elle englobe la gamme complète des services de santé essentiels tout au long de la vie, qu’il s’agisse de la promotion de la santé, de la prévention, des traitements, de la réadaptation et des soins palliatifs. Pour assurer la prestation de ces services, il faut des personnels de santé et d’aide à la personne qui possède une combinaison optimale de compétences à tous les niveaux du système de santé, qui soient répartis équitablement, à qui il est apporté un soutien adéquat avec un accès à des produits de qualité garantie, et dont les conditions de travail sont décentes”.


En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading