fbpx

K-news24 | Actualités au Cameroun et à l'international

Titre du document INFOS!! : KNEWS24 MET A LA DISPOSITION DES ANNONCEURS DES ESPACES PUBLICITAIRES, VOUS POUVEZ NOUS CONTACTER DIRECTEMENT AU 696529724 OU NOUS ECRIRE A NOTRE ADRESSE MAIL infoknews24@gmail.com.

Au lendemain de la Journée mondiale de la santé placée sous le thème «  notre planète, notre santé »,  une nouvelle campagne de vaccination contre le choléra a débuté ce 8 avril 2022 au Cameroun.

Cette deuxième phase de la vaccination concerne principalement, les régions du littoral, du sud, et du sud-ouest, régions les plus touchées par l’épidémie.

Selon le ministre de la santé publique,  le Dr MANAOUDA Malachie, « Au 06 avril 2022, la situation épidémiologique du COVID-19 au Cameroun faisait état de 119 780 cas positifs, 117 791 rémissions, 1 927 décès, 62 cas actifs, aucun patient hospitalisé. Le taux de guérison était de 98,3 %, le taux de létalité de 1,6 % et le taux de sévérité 0 %. ».

Cette campagne de cinq jours a pour objectif  de vacciner plus de 800 mille personnes dans onze districts de santé répartis dans les régions suscitées. Il s’agit de protéger le maximum de personnes contre cette maladie. Les populations en plus d’être ciblées par cette campagne, doivent selon le ministre de la santé publique faire recours à « des solutions  supplémentaires de protection notamment les  règles d’hygiène élémentaires ».

Il est donc impératif de respecter le lavage systématique des mains, avant et après les repas, après le passage aux toilettes, le traitement des eaux usées, l’utilisation de l’eau propre pour les besoins ménagers, l’insertion de quelques gouttes d’eau de javel dans toute eau non potable avant utilisation, l’hygiène alimentaire


En savoir plus sur K-news24 | Actualités au Cameroun et à l'international

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

En savoir plus sur K-news24 | Actualités au Cameroun et à l'international

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading