fbpx

Affaire M. Zogo : faîtes entrer les accusés !

0
Affaire Martinez Zogo: le juge Nzié mène ses premières actions. Actualité au Cameroun

L’information judiciaire dans le cadre de l’affaire Martinez Zogo est terminée.
Le juge d’instruction a renvoyé une vingtaine d’accusés le 1er Mars devant le tribunal militaire pour y être jugé pour le faits qui leurs sont reprochés.

Le juge d’instruction du tribunal militaire Narcisse pierrot Ndzie a décidé, que la phase de l’information judiciaire dans le cadre de l’affaire Martinez Zogo, a livré des charges suffisantes contre les inculpés.
Jean pierre Amougou Belinga, patron du groupe l’Anecdote, , Maxime Eko Eko, ex patron de la DGRE, Direction générale de la recherche extérieure et trois autres personnes, seront jugés par le tribunal militaire de Yaoundé pour complicité de torture.

Cinq personnes en détention ont vu leurs Chefs d’accusation requalifier en Assassinat. Parmi eux, trois éléments de la DGRE, service de contre espionnage camerounais. Justin Danwe, chef des opérations de la DGRE au moment des faits et Martin Savom,l’ex maire de la commune de bibey répondront des faits de complicité d’Assassinat et de torture entre autres. Le journaliste Bruno Bidjang ex Directeur Directeur des médias du groupe l’Anecdote quant à lui est renvoyé devant le tribunal militaire pour des faits de conspiration de torture et d’arrestation et séquestration. Pour l’heure la date du début des audiences n’est pas encore connue. Mais si l’on s’en tient aux instructions données en Haut lieu pour la manifestation de la vérité dans ce dossier, l’étape des jugements ne saurait tarder.
En rappel cela fait 13 mois que les restes du journaliste Martinez Zogo ont été retrouvés dans la localité d’Ebogo dans la périphérie de Yaoundé.


En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading