fbpx

Assemblée nationale : l’immigration et la double nationalité en débat

0
Assemblée nationale : l'immigration et la double nationalité en débat. Actualité du Cameroun

Lejeune Mbella Mbella, ministre des rélations extérieures

4 projets de loi adoptés Jeudi à l’assemblée nationale. 2 sont relatifs à l’organisation mondiale de la propriété intellectuelle, un texte concernant la convention internationale sur la protection des artistes interprètes ou exécutants, des producteurs de phonogrammes et des organismes de radio diffusion et le 4è vise à ratifier l’accord sur le transport aérien entre le gouvernement du Cameroun et le Canada. Des députés ont saisi le prétexte de l’examen de ces projets de loi pour interroger les ministres des transports, des relations extérieures et de la culture sur certains faits marquants.

Plusieurs députés brillent par leurs absences à la plénière consacrée à l’examen de 4 projets de loi à l’assemblée nationale le 20 Juin à l’assemblée nationale. Pour les présents, certains faits de sociétés préoccupent. Notamment les bus ayant servis à la récente coupe d’Afrique des Nations organisée en terre camerounaise. A cela, Jean Ernest Massena Ngallè Bibehe, ministre des transports précise que « Nous avions un contrat de 53 jours. le prestataire, une fois que le contrat est terminé, après 53 jours il fait ce qu’il veut de ces bus. C’est pas les bus de l’état« .

12 000 visas attribués au camerounais depuis Janvier 2024

L’examen du projet de loi autorisant le président de la République, Paul Biya, à ratifier l’accord sur le transport aérien entre le Cameroun et le Canada, amène Cabral Libii à interroger l’immigration Canadienne.  » J’ai appris qu’entre janvier et Avril 2024, le haut commissariat du Canada a attribué 12 000 visas. Est ce que c’est ça qui motive la célérité? » s’interroge t-il.

 » Il n’est pas question pour nous d’encourager l’immigration mais de permettre aux camerounais d’être ouverts sur le monde et faciliter les échanges économiques et culturels » répond le patron des transports.

La double nationalité en débat

La double nationalité et le statut des artistes également questionnés au cours de l’examen des projets de loi autorisant le président de la République à procéder à l’adhésion du Cameroun au traité de l’organisation mondiale de la propriété intellectuelle d’une part sur le droit d’auteur et d’autre part sur les interprétations et exécutions et les phonogrammes.  » Comment on fait pour consoler Hervé Emmanuel Kom lorsqu’il regarde quelqu’un d’autre avec qui ils ont la même double nationalité et qui aujourd’hui, monsieur le ministre n’a pas pu accéder à une fonction. Je vous rappelle que c’est le SDF qui a refusé qu’il soit député, c’est l’avocat du SDF qui a réitéré cela » lance Benilde Djeumeni, Deputé SDF/ Moungo Sud.

Le ministre des relations extérieures retorque qu’il n’est donc pas de sa responsabilité « d’expliquer pourquoi Hervé Emmanuel Kom est là ou Pourquoi Ndédi Eyango n’a pas été fait PCA (président du Conseil d’Administration). Ce n’est pas de mes compétences » affirme Lejeune Mbella Mbella.

Le projet de lois autorisant le président de la République à procéder à l’adhésion du Cameroun à la convention internationale sur la protection des artistes interprètes ou exécutants, des producteurs de phonogrammes et des organismes de radiodiffusion également adopté au cours de cette plénière de près de 5h d’horloge présidée par le président de l’assemblée nationale.


En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading