fbpx

Cameroun – Pénétrante Est de Douala: 17% de taux de réhabilitation de la phase 2

0

Les travaux de la seconde phase du projet de réhabilitation de l’entrée Est de la ville de Douala évoluent sur le site. Mais l’on déplore des retards quant au démarrage des travaux relatifs aux ouvrages

Sur le chantier de la pénétrante Est de Douala, des ouvriers à la manœuvre. Le bruits des engins donnent vie sur le site. Les travaux de réhabilitation de la phase 2 se poursuivent. Le taux global d’avancement est évalué à 17%.

On note l’aménagement des voies alternatives identifiées, l’étude et installation de chantier (80%), la construction de 09 dalots, le terrassement sur les deux voies à construire côté droit de la route existante sens projet (de Douala vers la Dibamba) et le déplacement des poteaux électriques côté droit de la route existante sens projet (de Douala vers la Dibamba).

Malgré cela, le projet traîne à cause du mécanisme de prise en charge de la TVA et des frais de douane par l’Etat du Cameroun au regard de la loi de finances depuis 2019 pas encore définit. De plus, le démarrage des travaux de construction des ouvrages notamment le passage inférieur de Yassa et le passage supérieur de Japoma, accuse du retard.

 » Un ordre de service de mise en demeure a été notifié à l’entreprise MAGIL pour la transmission des études Avant-Projet Détaillé y relatives pour validation et suite de la procédure  » renseigne le ministère des travaux publics.

Le coût total des travaux de la phase 2 de réhabilitation de la pénétrante Est de Douala est estimé à 49 583 500 000 Fcfa. Dans le cahier de charge de l’entreprise adjudicataire, il est prévu l’élargissement de 2 à 6 voies sur un linéaire de 5 8,9 km, la construction de giratoires et échangeurs, l’aménagement des voies alternatives, pour un montant de 2 169 687 500 FCFA (entretien d’environ 35 km de routes alternatives) ; les travaux additionnels à la phase 2 estimés à 22 310 830 080 FCFA .

La deuxième tranche de cette phase 2 concerne la construction d’un second pont sur le fleuve Dibamba pour un coût de 58 845 063 760 FCFA .

Des équipes de la Banque Mondiale ont en outre effectué une visite des travaux le 21 juin 2023, à l’effet d’apprécier la cohabitation avec un projet porté par la Mairie de Douala.


En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading