fbpx

K-news24

Titre du document INFOS!! : KNEWS24 MET A LA DISPOSITION DES ANNONCEURS DES ESPACES PUBLICITAIRES, VOUS POUVEZ NOUS CONTACTER DIRECTEMENT AU 696529724 OU NOUS ECRIRE A NOTRE ADRESSE MAIL infoknews24@gmail.com.

CAMEROUN : vers un budget 2023 de 6 345,1 milliards de FCFA.

0

Selon le projet de loi portant loi de Finances déposé le 24 novembre 2022 à l’Assemblée nationale, la proposition de budget du Cameroun pour l’année 2023 s’équilibre en ressources et emplois à la somme de 6 345,1 milliards de Fcfa contre 6 080,4 milliards pour l’année finissante. Le texte prévoit un renforcement de la vie chère, avec l’augmentation du prix du timbre fiscal qui passe de 1000 à 1500 Fcfa. 

Jugé recevable par la conférence des présidents de l’assemblée nationale avant d’être soumis au reste des députés, le projet de loi de finance 2023 du Cameroun réitère l’élargissement de l’assiette fiscale, tout comme le supposé projet de loi qui a circulé en début de semaine sur la toile. L’on devrait assister à une augmentation du prix du timbre fiscal, passant de 1000 à 1500 Fcfa. Les tarifs ont également été revus à la hausse pour ce qui est du droit de timbre de la carte de séjour en territoire camerounais.

Vu dans l’ensemble, le projet de budget 2023 du Cameroun est équilibré en recettes et dépenses à la somme de 6 345,1 milliards de FCFA. Un montant en augmentation de 264,7 milliards de FCFA en comparaison des 6 080,4 milliards de FCFA de l’année finissante. Les projections macroéconomiques de ce projet de loi prévoient une croissance de 4,2%  contre 3,7% en 2022. Ces projections fixent le montant des recettes internes et des dons à 4 676,4 milliards de francs CFA. L’essentiel de cette enveloppe étant constitué des recettes fiscales et douanières, estimées à 3 500 milliards de francs CFA.

À côté des recettes, le texte révèle un besoin de financement estimé à 1 682,4 milliards de FCFA. Pour combler ce gap, le gouvernement compte sur les appuis budgétaires des bailleurs de fonds internationaux attendus dans le cadre du programme économique et financier avec le FMI, les décaissements sur les prêts-projets, les levées de fonds via les émissions de titres publics sur le marché monétaire de la Beac et de la Bvmac, et les emprunts bancaires.

Au titre des innovations, ce projet de loi prévoit entre autres, la création d’un compte d’affectation spéciale pour le soutien à la reconstruction des régions en proie à la crise sécuritaire. Ledit compte sera financé à hauteur de 15 milliards de francs CFA.

Boris Ngounou


En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading