fbpx

CEDEAO : Voici les raisons du retrait du Burkina Faso

0

Le premier ministre a donné les raisons pour lesquelles le pays a qui cette organisation. Parmi elles, le non respect des missions de la CEDEAO.

Le Pays des hommes intègres, tout comme le Niger et le Mali, ne fait plus partie de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Depuis la prise de cette décision, le gouvernement s’est prononcé sur les raisons de ce retrait.

« C’est une décision murement réfléchie et précédé d’une analyse assez approfondi du fonctionnement de l’institution, et des conséquences éventuelles de la sortie« , déclare le Premier ministre du Burkina Faso, Apollinaire Joachim Kyélem de Tambèla à Africanews.

la création de l’Alliance des États du Sahel (AES) est une réponse à la démission des autorités de la CEDEAO de l’un de ses objectifs principaux ; la sécurité des biens et des personnes face à la montée en puissance du terrorisme. Le chef du gouvernement  «  accuse l’organisation de non-assistance de la part de l’organisation dans la lutte contre les attaques terroristes dont sont victimes les trois pays depuis des décennies » lit-on.

 » En outre, l’organisation communautaire n’a pas réussi, à bâtir cette CEDEAO des peuples tant espérer par nos populations. Elle s’est transformé en un instrument technocratique qui a fini par s’éloigner des aspirations légitimes des populations, de notre espace communautaire. Pour s’en convaincre, nous avons tous noté l’indifférence de la CEDEAO face au massacre de nos vaillantes populations, à la crise humanitaire qui frappe nos concitoyens et aux multiples tentatives de déstabilisation de nos Etats respectifs« , explique-t-il.

Le Burkina a déjà envoyé la notification officielle de son départ à l’instance basée à Abuja au Nigéria.


En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Laisser un commentaire

En savoir plus sur K-news24

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading